Quid des collectifs et actions à l’étranger ?

A l’étranger aussi la lutte existe et s’organise.

On peut notamment citer Subvertisers-international, un réseau de militants du monde entier qui relaie leurs actions et leurs moyens d’expression via une plateforme internet.
Des exemples d’actions sont aussi quotidiennement ajournés sur le tweet . En voici quelques-uns :

Le remplacement d’affiches publicitaires : en anglais, vous y trouverez des astuces pour remplacer une affiche d’un abris-bus ou d’un panneau publicitaire JCDecaux avec les précautions à prendre (port d’uniformes pour passer inaperçu-e) ainsi que les outils nécessaires à l’ouverture des panneaux.

L’organisation d’une projection de film, avec une liste des films proposés .

La dénonciation d’une publicité offensante : il suffit de la photographier puis de la critiquer via twitter avec le hashtag #SubvertTheCity suivi de l’emplacement, par exemple #SubvertMadrid.

Pour faciliter la diffusion d’une action locale, il est conseillé de la faire suivre d’un court rapport avec photos et explications de l’évènement à l’adresse info@subvertisers-international.net en français ou en anglais pour une plus large diffusion.

Merci de votre lecture, c’est parti !

Image en début d’article tirée de https://twitter.com/SubvertisersInt/status/1014140157631586304

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *